Série spéciale « Crossway » pour les crossovers 2008 et 3008 de Peugeot

Série spéciale « Crossway » pour les crossovers 2008 et 3008 de Peugeot
 

Pour Peugeot, la marque au lion tricolore, l’innovation n’a pas de limites ! Pour preuve, la série spéciale «Crossway» de ses deux modèles crossover, notamment la Peugeot 2008 et 3008.

Spécialement conçus pour la saison estivale, le constructeur français a tenu à préciser que l’innovation deux modèles de la série « Crossway » consiste principalement dans leur équipement respectif.

Le plein d’équipements

Plus concrètement, pour la 2008 Crossway, on peut dire que les ingénieurs de Peugeot n’ont pas manqué de revisiter son équipement de « fond en comble ». En effet, le modèle s’est vu adopter une finition « Allure », des jantes 17 pouces, des vitres arrière sur-teintées, un Grip Control (système d’amélioration de la motricité), un GPS, une sellerie tissu/Alcantra, avec surpiqûres rouge/bleu. Pour le même opus en options, l’équipement prévoit le système de stationnement automatique, le lecteur CD et les peintures métallisées ou nacrées. En guise de signature de la série spéciale « Crossway », des logos boussoles sont flanqués sur les portes avant ainsi que les hauts de dossiers.

Pour la 3008 Crossway, son nouvel équipement reprend évidemment les mêmes nouveautés que celle de la 2008 Crossway avec bien sur des « petits », série de gamme oblige. Il s’agit notamment du GPS WIP nav Plus, des jantes aluminium, vitres sur-teintées, roue de secours, radars avant et arrière, volant cuir, seuil de porte en alu ainsi que les logos boussoles. En option, la 3008 Crossway prévoit le Grip Control, la caméra de recul et la peinture métallisée.

Les prix de la concurrence

Côté coût, le prix de la 2008 Crossway démarre à partir de 21.550 Euros, notamment pour les versions 1,6 litre e-HDI 92 chevaux et 1,6 litre Vti 120 et 115 chevaux. Pour la 3008 Crossway, le prix est naturellement plus conséquent et démarre à partir de 30.800 Euros, pour le 1,6 litre Hdi 115 chevaux.

Par ailleurs, cette entrée en force estivale de Peugeot est pour certains une tentative bien calibrée et dont l’objectif est de regagner la part de terrain perdu suite au succès de la Renault Captur depuis le mois de juin dernier.

Apparemment, l’été démarre bien chaud !

Ajoutez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *